Plaidoyer fédéral contre le trafic sexuel

Notre fondatrice et directrice générale, Casandra Diamond, est pleinement engagée dans la lutte contre la traite des êtres humains au niveau fédéral, ce qui entraîne des changements à travers le Canada. Notre équipe travaille avec les députés pour aider à créer des lois qui protégeront les victimes et les survivantes de la traite des êtres humains. Certaines des initiatives de défense et de représentation fédérales réussies auxquelles nous avons participé incluent :

  • Le soutien au projet de loi C-36, qui a depuis été adopté en tant que loi fédérale sous le nom de Loi sur la protection des communautés et des personnes exploitées (LPPC). Cette législation révolutionnaire, basée sur ce que l’on appelle le modèle nordique, protège les personnes exploitées en supprimant le fardeau pénal des victimes qui sont exploitées sexuellement et, au contraire, tient les utilisateurs et les auteurs de ces crimes pénalement responsables. La criminalisation de l’achat de services sexuels contribuera à réduire la demande d’une industrie du sexe au Canada, ce qui signifie que moins de personnes y seront piégées.
  • La contribution, la révision et l’aide à adopter la première Stratégie nationale officielle de lutte contre la traite des personnes (Stratégie nationale), 2019-2024. Nous servons de partenaire et tenons les dirigeants fédéraux responsables de prendre les mesures nécessaires pour mettre en œuvre cette stratégie nationale. La Stratégie nationale aide à protéger les individus contre toutes les formes de traite des êtres humains et introduit une approche plus équilibrée, holistique et centrée sur les victimes.
  • Le plaidoyer pour des changements au Code criminel du Canada afin de criminaliser la traite des personnes et l’exploitation sexuelle, ce qui aide à tenir davantage d’auteurs responsables du crime de traite des personnes et contribue à allonger les peines pour les auteurs.
  • L’appel aux dirigeants canadiens à décréter une Journée nationale de sensibilisation à la traite des êtres humains, ce qui a abouti à l’annonce de février 2021 de la Chambre des communes déclarant le 22 février Journée de sensibilisation à la traite des personnes au Canada. Cette journée annuelle contribue à faire prendre conscience de l’ampleur de la traite des personnes au Canada et encourage les Canadiens à prendre des mesures pour lutter contre la traite des personnes.